La visite de la vieille dame

RESERVATION

Vendredi 05 Novembre 2021 - 21H00

Espace Gilbert Alauzet à Rieupeyroux
Dès 11 ans – Durée : 1h30
Tarifs : Normal 15 € – Réduit et groupe 12 €
Groupe jeunes 5 € – Famille 8 € – Soutien 20 €
La visite de la vieille dame, une histoire de vengeance ?

Une vieille dame richissime revient dans son village natal pour se venger d’un amour de jeunesse qui l’a trahie. Le village autrefois prospère est désormais ruiné et délabré.
Les habitants voient dans ce retour une opportunité pour soutirer de l’argent à la milliardaire.
La vieille dame y consent, mais à une condition...

Une farandole de personnages torturés, grimaçants vont s’arranger avec la morale !

Dans “La visite de la vieille dame”, pièce écrite en 1956, Dürrenmatt attaque au vitriol, les vacillements de la conscience et de l’hypocrisie que provoque l’appât du gain.
Un texte entièrement basé sur les travers humains qui porte en lui une force émotionnelle, philosophique puissante qui ne cesse d’interroger notre propre conscience.  Si en 1956 Dürrenmatt pensait certainement aux périodes obscures, et sombres ou délation et collaboration faisaient bon ménage, de nos jours le propos pourrait être replacé dans des banlieues en faillite, des villes ruinées par les fermetures d’usines, dans des contextes tendus politiquement…

Avec ce nouveau spectacle, “La compagnie des têtes de bois” signe une fois de plus une mise en scène contemporaine, poétique et burlesque mêlant masques et marionnettes.

L'auteur

Friedrich Dürrenmatt est né en 1921 dans le canton de Berne.
Fils d’un pasteur, en 1946 il interrompt ses études pour se consacrer entièrement à l’art.
Inspiré par Brecht, Kafka et Lessing, il écrit ses premières pièces de théâtre dont l’une, Les Fous de Dieu, jugée trop sombre et apocalyptique, provoque le scandale de la critique.
C’est avec La Visite de la vieille dame, montée en 1956 à Zurich, que Friedrich Dürrenmatt réussit à toucher pour la première fois un public international. La pièce est jouée à Londres, Paris, New-York et Rome.
La justice, thème central de l’œuvre de Dürrenmatt, est à nouveau au cœur de cette histoire.

Plus d’infos sur la compagnie
  • De Friedrich Dürrenmatt (Traduction de Jean Pierre Porret)
  • Compagnie des Têtes de bois
  • Site internet lestetesdebois.com
  • Facebook lestetesdebois
  • Mise en scène Mehdi Benabdelouhab
    Avec
  • Jean Bard
  • Mehdi Benabdelouhab
  • Valeria Emanuele
  • Laurence Landra
  • Facundo Melillo
  • Création lumière, Gabriel Bosc
  • Costumes, Sonia Sivel & Celine Arrufat
  • Masques, Brina Babini
  • Création et musique originale, Pierre Bernon
Stage

En résonance avec le spectacle, un stage “Explorer les masques” est proposé les 6 & 7 novembre de 10h à 17h, par Mehdi Benabdelouhab
L’objectif pédagogique sera de donner et/ou d’approfondir les outils liés à la pratique du masque afin de pouvoir s’abandonner et en trouver le rythme, la manière de marcher, de parler et d’occuper l’espace, de découvrir les possibilités du corps, de créer et de soutenir le rapport direct avec un public.
Public : Comédiens débutants, avertis ou professionnels
Nombre : De 8 à 14 personnes maximum

Les news…

L’Artothèque scolaire

La Première Artothèque de l’Aveyron

Mode d’emploi