Delaitte Jean-paul

L'artiste : Jean-Paul Delaitte a pour atelier les hauts plateaux du Larzac, atelier ouvert pour y cueillir la nature, pour y ramasser, assembler et composer ses œuvres faites du quotidien, faites au rythme du temps, des saisons.
Là un caillou muet, ici une feuille de chêne meurtrie par l'hiver, plus loin la lueur orangée de l'aurore. Ce gisement inépuisable de matériaux que la nature offre à l'homme est ici exploité et valorisé respectueusement par l'artiste.
À son contraire, et avec le même souci de préservation, de témoignage, une déchetterie peut être pour Jean Paul Delaitte source de poésie faite homme, se mêlant harmonieusement avec Dame Nature, y piochant ça et là les rebuts de notre consommation.
Ces matériaux éphémères, ou que l'on considérait en fin de vie, retrouvent donc une "fonction" par la main de l'artiste.

Jean-Paul Delaitte travaille principalement le noir, le vert et le rouge autour de thématiques tribales, de peuples proches de la nature.
L'artiste s'amuse à intégrer des objets de la réalité concrète, dans le but de montrer différents niveaux de réalités. La chose matérielle se retrouve mêlée à une composition à tendance abstraite et immatérielle, comme une image de l'inconscient.
"J'ai comme le font tous les enfants, toujours ramassé des cailloux pour leurs couleurs, leurs formes, en bref des raisons esthétiques . À l'âge adulte, ce besoin a persisté sans que j'y prenne garde et bien que les raisons m'en soient tout aussi précises"

Contact : jp.delaitte@free.fr
Facebook